Vous allez être au départ de la Diagonale des Fous 2020 ? Vous devez commencer à vous poser des questions sur l’organisation de votre voyage mais aussi sur le déroulement de votre course. Comment manger et boire sur la Diagonale ? Où sont placés les ravitaillements ? Quelle est la différence entre un point d’assistance et un ravitaillement ? Peut-on changer facilement de tenues ou chaussures sur la Diagonale des Fous ? Nous allons essayer d’apporter un maximum de réponses à toutes ces questions ! Si vous avez la chance d’avoir une assistance personnelle, nous avons listé toutes les infos pour faire votre roadbook, voir les lieux de ravitaillements ou encore calculer les étapes en voiture.

Ravitaillement : manger et boire sur la Diagonale

Plusieurs semaines avant le Grand Raid, l’organisation diffusera un roadbook avec les étapes de la Diagonale. Ce tableau affichera les lieux de passage importants, les kilométrage, les barrières horaires etc.. A chaque point, vous verrez un bénévole pour effectuer du pointage, du contrôle, proposer des soins, du ravitaillement solide ou liquide etc..

A quel type d’alimentation correspondent les icônes du roadbook ?  Afin de vous aider à mieux préparer votre périple, nous apportons quelques explications à ce tableau.

  • La tasse avec le croissant : c’est un point type « petit déjeuner », les bénévoles y proposent en boisson : Eau, café, thé et à manger : des viennoiseries, des fruits
  • La gourde bleue : c’est un simple point d’eau, vous n’y trouverez pas à manger, uniquement de quoi recharger votre sac d’hydratation
  • Le coureur avec la gourde rouge : c’est un ravitaillement « pack marathon ». On y trouve à boire : eau, Coca-cola, Dynamalt, Café, Thé et du ravitaillement solide léger :  pain, jambon, fromage, fruits secs, biscuits salés ou sucrés, chocolat à croquer, oranges, pommes, bananes
  • Le bol vert : ce n’est pas du chocolat chaud, c’est pour indiquer les points de ravitaillement en soupe. D’ailleurs prévoyez sur votre liste de matériel un écocup ou bol pliable pour boire sur ce type de ravitaillement ! Les soupes sont des bouillons avec des pâtes de vermicelles.
  • La fourchette et le couteau : ils symbolisent les points sur lesquels vous pourrez faire un vrai repas : c’est à dire des points où vous trouverez de quoi vous servir une assiette avec de la viande et des féculents : Poulet, lentilles, riz ou pâtes, pain, jambon, fromage
  • L’icône avec les légumes, c’est une collation : cela ressemble en tout point au ravitaillement marathon sauf qu’il n’y a pas de Dynamalt sur le stand boisson. Ce sont les mêmes aliments par contre Pain, jambon, fromage, fruits secs, biscuits salés ou sucrés, chocolat à croquer, oranges, pommes, bananes

Pas de gobelet sur la Diagonale des Fous

Si vous êtes adeptes du sac avec gourdes ou flasques, vous pourrez donc boire dedans au ravitaillement mais le plus pratique est de prévoir un écocup pliable, ou une écotasse : appelez cela comme vous voulez, on parle ici de gobelet réutilisable ! Cela vous évitera d’avoir à boire dans votre équipement de course et vous servir aussi de la soupe à certains points ! Prévoyez un produit qui se plie facilement (pour gagner de la place dans votre sac) et léger (en silicone par exemple)

Voici des exemples de gobelets pliables que vous pouvez trouver pour moins de 10 euros sur Amazon. Personnellement, j’ai acheté un gobelet suédois proposé par raidlight (l’éco tasse). Elle permet de mettre jusqu’à 200 ml de liquide et surtout boire du chaud sans risquer d’endommager le silicone.

Promo
Raidlight ECO Tasse
  • RAIDLIGHT
  • Divers

Promo
Salomon, Gobelet Souple, Pratique et Transportable, Parfait pour les Randonnées, SOFT CUP SPEED 150ml/5oz, Bleu, NS, L39389900
  • Gobelet souple de capacité 150ml à transporter partout lors de vos escapades en plein air, Pour une hydratation pratique et sans encombrement
  • Accès facile grâce à la boucle du gobelet et à un matériau souple permettant de le ranger dans une poche lorsqu'il n'est plus utilisé
  • Peut être utilisé pour stocker le SoftFlask lorsqu'il est vide pour un design peu encombrant
  • Sans PVS et Bisphénol-A, Valve Blaster, Matériau TPU (Polyuréthane thermoplastique)
  • Contenu: 1 x Gobelet Souple SOFT CUP SPEED 150ml/5oz, Salomon, Matériaux: Polyuréthane thermoplastique, Taille Unique, Dimensions: 15 x 9 x 9 cm, Poids: 60 g, Couleur: Bleu, L39389900

Les vrais repas sur la Diagonale des Fous

Si vous avez bien lu la légende ci dessus, vous avez noté qu’il s’agit de l’icône avec un couteau et une fourchette ! Il y a 3 endroits où vous pourrez manger quelque chose de vraiment solide sur la Diagonale des Fous :

  • au kilomètre 65 à Cilaos : point vraiment stratégique, vous arriverez à Cilaos après avoir passé une première nuit sur le sentier. Si vous êtes sur des bases de 35 à 45 heures, vous passerez à Cilao en fin de matinée, donc parfait pour faire une pause pour le repas de midi. Il faudra prendre des forces avant d’attaquer l’entrée dans Mafate !
  • au kilomètres 126 à l’école de Sans Souci : ce lieu marque aussi la sortie des cirques et le début de la course dans les terres ! Il faut recharger les batteries pour ces derniers 40 kilomètres qui ne sont pas les plus faciles mentalement !
  • au kilomètre 164, à l’arrivée au stade de la Redoute : la délivrance !

[su_note note_color= »#26348c » text_color= »#ffffff » radius= »0″]Vous avez envie de partager votre expérience ? N’hésitez pas à commenter pour donner votre avis ![/su_note]

6 Commentaires

  1. BOnjour,

    Y a t il sur les ravitos, des boissons du type Ovestim hydrixir pré-mélangée comme sur l’utmb ?

    Sur l’utmb ils melangent les poudres d’effort (très complètes) dans de grands bidons … ce qui permet de ne pas devoir transporter ses sticks de poudres…

    Merci

    Guillaume

    • Bonjour Guillaume

      De l’eau, il n’y a rien de tel 😉 En plus, si tu ne connais pas à l’avance le produit, ou si tu n’es pas entraîné à boire la substance à l’entrainement, je déconseille de le prendre en course

    • Bonjour Guillaume. On a notre Overstim local qui s’appelle dynamalt (boisson malto conditionnée dans la bouteille de bière locale). Chacun gère en fonction de son organisme mais sache qu’il arrive souvent des surprises niveau alimentation. On a tendance à se préparer à une certaine alimentation qui est souvent bousculée et revue. C’est peut être le seul volet qu’on ne maîtrise pas totalement sur cette course, avec le changement de terrain et de climat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*