Vous trouverez ici une liste non exhaustive des choses à ne pas oublier si vous partez faire la Diagonale des Fous ! Nous vous proposons aussi de découvrir le matériel à prévoir toute l’année pour vous préparer. Bien entendu, nous vous invitons à consulter la liste du matériel obligatoire sur le site officiel de la course. Il s’agit ici d’une liste personnelle de matériel, ce n’est pas celle d’un champion alors n’hésitez pas à commenter pour nous partager votre expérience !

Quel sac pour la Diagonale des fous ?

J’ai fait le choix de prendre un sac Olmo 5. C’est un petit sac à dos pour l’ultra trail qui ne convient pas forcément à tout le monde : la particularité, c’est que vous avez les gourdes devant sur les bretelles du sac à dos. J’apprécie ce sac car il y a une répartition du poids intéressante, cela évite d’avoir tout sur le dos. Il faut qu’il soit réglé au millimètre pour ne pas être embêté avec les pipettes des gourdes et que celles ci ne bougent pas trop en courant. J’avais donc mis deux gourdes de 750 ml devant (pas plus car il y a des ravitaillements et des points d’eau tous les 15 à 20 km maximum).

Au final, peu importe ce que vous choisissez : En 2020,  la mode est aux sac de trail avec les flasques devant mais vous pourriez aussi préférer le sac camelbak ou encore le sac d’hydratation à la ceinture. Quel que soit votre choix, vous devez simplement prévoir une autonomie de 4 à 5 heures en eau, sachant qu’il y a des ravitaillements tous les 15-20 km

Vêtements contre le chaud, vêtements contre le froid ?

Evidemment oui !! Sur le Grand Raid de la Réunion, vous allez courir à la fois au niveau de la mer mais aussi en Haute Montagne, à la fois de jour comme de nuit, à l’ombre et en plein soleil, sous la pluie ou dans la brume. Bref, dans toutes les conditions exceptées les pieds dans la neige !

Je suis donc parti avec ces équipements sur moi :

  • Un short (sur moi)
  • Un pantalon de pluie (dans le sac)
  • Un k-way léger (dans le sac), respirant et surtout étanche. J’ai opté pour un AT Inov8 / C Stormshell de chez Inov 8 (140 grammes)
  • Un tee-shirt respirant technique (le maillot obligatoire fourni par l’organisation)
  • Une paire de chaussette sans couture (sur moi) et une dans le sac
  • Un buff pour lutter contre le froid sur moi (et un autre dans le sac)
  • Une paire de chaussures
  • Une casquette saharienne (dans le sac)
  • Une lampe frontale ainsi qu’une batterie de secours (voir plus bas)
  • Une écotasse accrochée avec un mousqueton sur le sac, bien pratique pour boire une soupe de pâtes sur un ravitaillement !
  • Inévitablement, j’avais aussi 2 buff et 1 paire de gants (non utilisée), un peu d’argent ainsi qu’une pièce d’identité

Bien entendu, il y a des points d’assistances sur le Grand Raid de la Réunion, donc une possibilité de se faire ravitailler ou de changer de matériel.

Quelles chaussures pour faire la Diagonale des Fous ?

Comme pour le sac, c’est chacun sa préférence ! Drop 0 ? Hoka ? Courir pied nu ? C’est vous qui voyez !! Le principal (mais je ne vous apprends rien) c’est de tester votre matériel, vous entraîner avec et surtout ne pas arriver avec un produit tout neuf au pied. Cela me semble intéressant d’arriver avec deux paires de chaussure faites à votre pied le jour de la course et alterner quand vous pouvez.

Au niveau des chaussures, j’avais des Asics et des Hoka (Mafate), que j’ai porté plusieurs mois avant la course. J’ai effectué 75% de la course en Asics. Pour le reste du matériel, c’était dans mes « caisses assistances », j’ai tout listé ci-dessous.

Dans ma caisse d’assistance, j’ai donc rangé :

  • Deux paires de chaussettes sans couture (donc 4 au total)
  • Une paire de chaussures pour alterner avec celle que j’avais au pied. J’ai opté pour des Mafate (Hoka) (ce n’est pas que le nom qui m’a séduit) ! J’ai pris l’habitude pendant l’année d’alterner les entraînements avec ces chaussures compensées, qui me soulageaient en milieu et fin de course, tout particulièrement dans les descentes.
  • Un kit de soin (voir détail ci dessous)
  • De la nourriture, voir le détail sur la page « nourriture et ravitaillement« 
  • Le profil de la course plastifié.

Quel kit de soin pour faire la Diagonale des Fous ?

Le plus important sur ce genre d’épreuve est d’emmener son corps au bout de l’épreuve, sans lui faire plus mal qu’il ne faut. Pour cela il y a évidemment à manger et à boire mais il ne faut pas négliger les soins.  J’ai donc embarqué :

  • De la crème solaire pour éviter de finir rouge comme un Zoreille débutant !
  • De la crème pour les pieds (NOK). Nous verrons dans l’article comment préparer son corps et ses pieds pour la Diagonale des fous et éviter les frottements le jour de la course
  • Des compeeds en cas d’apparition de cloques
  • Une couverture de survie
  • Du fil et des aiguilles pour percer les cloques
  • Des pansements, un coupe ongles, une paire de ciseaux
  • Deux rouleaux de straps qui étaient sur la liste du matériel obligatoire.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous pensez que j’ai oublié quelque chose de vitale à ajouter sur la liste !

Quelle lampe frontale pour faire la Diagonale ?

Etant plutôt en milieu de peloton que dans le groupe de tête des coureurs, j’avais prévu de passer deux nuits complètes et je m’attendais à débuter la 3ème nuit. Ce fût le cas puisque finisher en 44 heures, je suis arrivé dans le noir vers 19h avec d’entamer la 3ème nuit. Il fallait donc prévoir une lampe avec de l’autonomie en conséquence. C’est à la marque Stoots que je fais confiance depuis plusieurs années pour faire des raids multisports ou de l’ultra trail. Pour la Diagonale des Fous, je courrais avec la Stoots Minimax, mais depuis la marque a développé de nouveaux produits toujours aussi fiables et légers. La lampe est extra light, les batteries également. Elle peut éclairer jusqu’à 1000 lu, bien pratique pour profiter du cirque de Mafate de nuit !

A manger et à boire ?

Dans mon sac, j’avais bien sûr de quoi manger (notez qu’il y a des ravitaillements solides régulièrement sur le parcours), à savoir 2 ou 3 barres de céréales, 2 sandwich et un peu de gâteaux apéro salé (tuc). A chaque ravitaillement, je prenais le temps de boire une soupe salée (penser à prendre son écocup).  J’en dit plus à ce sujet sur les ravitaillements !

Rappel : pas la peine de vous demander quels bâtons de trail emmener car les bâtons sont interdits sur la Diagonale des Fous. Vous devrez donc faire votre préparation sans bâton pour être capable de vous en passer le jour J (ou plutôt les jours J 😉

On vous propose maintenant de compléter votre liste grâce à Antoine Guillon (on rappelle que c’est lui qui a gagné la Diagonale des Fous 2015). C’est un champion, qui gagne mais aussi qui partage ! Il a accepté que l’on publie ici les conseils qu’il diffuse à sa communauté sur Facebook.

[su_button url= »https://en-diagonale.com/se-preparer/conseils-antoine-guillon/#Objectif_dans_8_semaines_la_Preparation_du_materiel » style= »flat » background= »#26348c » color= »#ffcb01″ size= »5″ wide= »yes » center= »yes »]La liste de matériel d’Antoine Guillon[/su_button]

L’équipement fourni par l’organisation

Il faut penser aussi que vous allez recevoir :

  • le dossard : pensez à prévoir de quoi l’accrocher sur votre tee-shirt ou sur votre sac (cette dernière solution est plus pratique car vous allez être amené à changer de tee-shirt ou vous couvrir). Vous devez toujours avoir votre dossard visible.
  • 2  tee-shirt : un débardeur et un avec épaules couvertes. Ce tee-shirt est obligatoire sur la course.
  • une casquette saharienne : à voir si vous la prenez ou non !
  • les puces électroniques : une sur le dossard, l’autre sur le sac
  • Le bracelet d’identification
  • les deux sacs d’assistance

[su_note note_color= »#26348c » text_color= »#ffffff » radius= »0″]Vous pensez que j’ai oublié quelque chose d’important ou justement que je me suis encombré de choses inutiles ? N’hésitez pas à commenter pour donner votre avis et partager votre expérience ![/su_note]

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*